Imprimer

Eric Jean– biographie

Agence artistique Marie-Hélène Bibeau / 514.522.6986

Eric Jean est sans l’ombre d’un doute l’un des metteurs en scène québécois les plus estimés et les plus singuliers de sa génération. Sa nomination en 2004 au poste de directeur artistique et général du Théâtre de Quat’Sous, et le succès qui s’ensuit, sont d’ailleurs le reflet de la confiance que lui accorde un milieu qui le reconnait rapidement comme un créateur audacieux et unique, dont l’apport artistique au théâtre québécois est considérable.

Metteur en scène prolifique et inventif, occasionnellement comédien, il est connu et apprécié pour sa grande implication auprès de la relève, tant dans l’enseignement qu’au niveau professionnel.

Mais c’est surtout avec sa méthode de création axée sur les improvisations dirigées, le travail en parallèle avec l’auteur et l’environnement scénique comme point de départ à la construction de ses spectacles qu’Eric Jean a fait sa marque et sa réputation. Les exemples les plus probants de cette technique, que le metteur en scène nomme « écriture vivante », sont certainement les fameux Hippocampe, écrit en collaboration avec Pascal Brullemans, et couronné du Prix de la critique en 2003 et Chambre(s) écrit cette fois-ci avec Pascal Chevarie en 2009. Suite au succès du premier, le metteur en scène est mis en nomination pour le prestigieux prix Siminovitch 2004 en figurant au nombre des cinq finalistes.

Parmi les autres spectacles les plus marquants de sa carrière, nommons Corps étrangers/Cuerpos extranos (2005), spectacle d’abord créé au Mexique et ensuite présenté au Québec, écrit en collaboration avec Pascal Brullemans, Opium_37 (2009-2011), écrit en collaboration avec Catherine Léger, S’embrasent (2009-2017) et En découdre (2011) de Luc Tartar, Le ventriloque (2012), de Larry Tremblay, Survivre (2013) d’Olivier Kemeid, Testament de Vickie Gendreau (2014), Variations sur un temps de David Ives (2015) et Le Joker (2016), de Larry Tremblay.

L’automne 2016 a marqué le début d’une nouvelle aventure pour Eric Jean puisqu’après douze années de service, il a quitté la direction du Théâtre de Quat’Sous pour se consacrer davantage à la mise en scène, à l’écriture scénique, à l’enseignement et à la réalisation cinématographique.

En décembre 2017, il a assumé la dramaturgie et la mise en scène de Dance Me / musique de Leonard Cohen, un spectacle de la compagnie de renommée mondiale BJM Danse (Ballets jazz de Montréal).